Jean-francois-constant Mocquard 1791-1864 chef de cabinet de Napoléon III Agrandir l'image

Jean-francois-constant Mocquard 1791-1864 chef de cabinet de Napoléon III

Nouveau

« Je m’appelle Constant, et je le suis ».

Un incontournable personnage du Second Empire.
Des origines lointaines, une part d’énigme…

Plus de détails

100 Produits

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 3 points de fidélité. Votre panier totalisera 3 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,30 €.


30,00 €

Fiche technique

Auteur Denis Hannotin
Date de parution 2014
Taille 16 x 24 com
Nombre de pages 330 pages

En savoir plus

« Je m’appelle Constant, et je le suis ».

Un incontournable personnage du Second Empire.
Des origines lointaines, une part d’énigme…

Une existence,
Deux « rencontres » importantes : la première, Montholon à Wurtzbourg (1812/1813), peut-être ? La seconde, essentielle, déterminante, la reine Hortense, à Arenenberg (1817/1823) ; sa destinée était fixée,
Trois vies : brillant avocat libéral jusqu’en 1826, sous-préfet de 1830 à 1839, puis, à partir de 1840/1845, l’inconditionnel soutien et définitif ami du futur Napoléon III.

Venu de rien, disait-il, et, dès 1849, éminence grise, au faîte des institutions politiques.
Ayant fait la connaissance de Louis-Napoléon Bonaparte alors que celui-ci n’avait qu’une dizaine d’années, visionnaire, il en devinera la future ascension ; fidèle et homme de conviction, il en deviendra ultérieurement un des plus proches collaborateurs, dans l’amitié, la complicité, la confiance, pendant près de vingt ans, jusqu’à sa mort, en décembre 1864.

Denis Hannotin, ingénieur École Navale, après une première carrière dans la Marine Nationale, en a effectué une seconde, dans les services au sein de grandes entreprises internationales et dans les organisations professionnelles. Désormais, il se consacre à l’Histoire : c’est ainsi, qu’en particulier, il a co-écrit, avec Christine Moissinac, un «Antoine-Rémy Polonceau (1778-1847) - Un homme libre - Un ingénieur au parcours éclectique», édité aux Presses des Ponts en 2011, et qu’après de nombreuses recherches et une année à la Sorbonne (Paris IV), il a obtenu un master 2 d’Histoire, dont précisément le sujet du mémoire était Jean-François-Constant Mocquard, chef de cabinet de Napoléon III.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Jean-francois-constant Mocquard 1791-1864 chef de cabinet de Napoléon III

Jean-francois-constant Mocquard 1791-1864 chef de cabinet de Napoléon III

« Je m’appelle Constant, et je le suis ».

Un incontournable personnage du Second Empire.
Des origines lointaines, une part d’énigme…